Danser la Vie

Danser la Vie

● L'épine dorsale du danseur

L'épine dorsale du danseur
par Michel AUFRERE
Danse Sportive Magazine n° 2 (01/11/1983)

 

Pour exprimer ou interpréter toute la gamme des sentiments l'artiste se doit de connaître parfaitement son instrument, d'en prendre soin, de l'entretenir afin de pouvoir en tirer le maximum. Le danseur n'utilise que son corps qu'il exerce, perfectionne, sculpte et plie à tous ses désirs.

Pour aboutir à la perfection le danseur va faire appel à deux éléments : l'élément squelettique conscient et l'éducation et l'apprentissage mental du mouvement.

L'élément squelettique contient un ensemble de pièces dures et molles. Les os, pièces dures, formant les leviers indispensables s'animent les uns par rapport aux autres au niveau des articulations. Les moteurs de ces articulations sont constitués par les muscles. Ces articulations représentent une discontinuité de l'élément osseux et par conséquent une zone de faiblesse.

La colonne vertébrale constitue l'axe du corps; sa stabilité et sa solidité tiennent à sa courbure et à sa structure, mais c'est aussi et surtout une longue tige souple polyarticulaire. Elle est constituée de vertèbres et de 25 articulations permettant une grande amplitude de mouvement.

Entre chaque vertèbre se trouve une sorte de coussin en cartilage appelé disque inter-vertébral dont la zone centrale, mobile, déformable, incompressible joue le rôle de pivot autour duquel s'effectuent les mouvements intervertébraux.

En conséquence, plus les disques seront hauts plus l'amplitude du mouvement sera grande.

II est donc indispensable pour le danseur de mettre sa colonne vertébrale en bonne position de façon à utiliser au mieux les courbures naturelles, de relâcher les tensions ligamentaires ou musculaires inutiles, d'étirer les disques intervertébraux.

Une mauvaise position peut entraîner une pathologie importante : déviation vertébrale, arthrose, névralgie, etc.

II est donc primordial, spécialement pour les jeunes, de soigner la tenue du corps avant même de commencer à danser, avant même de travailler la technique ou l'utilisation de la musique.

Prenons soin de nôtre corps afin d'en tirer les plus mélodieuses harmonies.

 

 



21/08/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour