Danser la Vie

Danser la Vie

● Première Étape vers une Danse Sportive unifiée

Première Étape vers une Danse Sportive unifiée
IDSF - WDDSC (traduction Thierry THUAULT)
DSI n° 13 (01-12-2002)

 

Déclaration de Position et Première Étape vers une Danse Sportive unifiée

Comme le projet de la déclaration commune présentée à Londres par le WDDSC et publié sur son site Web n'a jamais été accepté par la Fédération Internationale Danse Sportive (IDSF), IDSF a maintenant proposé une Déclaration Commune au WDDSC comme suit :

La WDDSC et l'IDSF veulent développer pour l'avantage de tous, la mondialisation de la Danse Sportive et plus loin augmenter un esprit de bienveillance et de coopération. Les deux parties acceptent une responsabilité afin d'éviter et de résoudre les conflits.

La Création de la Fédération Mondiale de Monde Danse Sportive enregistrée dans le Mémorandum de Zurich du 18 mars 2002 a été examinée. Réflexion faîte, le WDDSC a estimé que la demande d'enregistrement peut ne pas être dans les meilleurs intérêts du WDDSC.

Cependant, les problèmes de discordance exposés dans le Mémorandum Zurich ont été réaffirmés. Ces problèmes sont :

- Cela après l'accès de l'IDSF dans le CIO, l'IDSF avait supprimé le terme "AMATEUR" de ses statuts.

- Que la détermination du WDDSC de protéger ses intérêts et les intérêts de ses membres professionnels ait causé k conflit avec la poursuite du principe d'organisation moderne des compétitions sportives par l'IDSF et ses membres.

- Que l'accord général de 1992 et le protocole d'accord de 1997 entre l'IDSF et le WDDSC aient cherché à diviser les secteurs de responsabilités et le contrôle de Danse Sportive, mais n 'aient pas adressé la question de comment promouvoir et développer les intérêts de Danse Sportive dans un sport de plus en plus difficile et compétitif et le marché de loisir.

- Qu'un nouveau plan soit pour l'avenir nécessaire, qu'il fournira une approche coordonnée dans le monde entier au développement de la Danse Sportive, des écoles de danse et les clubs.

Il est reconnu que les intérêts de l'industrie de danse dans l'ensemble, nationale et Internationale, ne peuvent pas être séparés de sa base commerciale. Le WDDSC et l'IDSF veulent développer et promouvoir toutes les voies de la Danse Sportive et assurer qu'il y a une base commerciale saine pour Danse Sportive. Les propositions légitimes des membres de ces deux organisations doivent être pris en compte dans la recherche de nouvelles solutions.

En particulier l'IDSF demande le respect et la reconnaissance des droits à valoir des professionnels et des amateurs qui ont consenti à poursuivre une voie unique à un niveau national.

Le WDDSC note qu'il est résolument engagé à assurer l'entière protection de ses membres en ayant le respect de leur gagne-pain et leur réputation. Le WDDSC et l'IDSF veulent s'engager et travailler à la reconnaissance à la qualification de juges communs aux deux parties.

Malgré cela les deux parties doivent trouver des solutions pour travailler ensemble pour un meilleur développement de la Danse Sportive. Il a été convenu qu'avant qu'une solution ne soit trouvée, les intérêts des deux parties dans le monde la Danse Sportive seraient sauvegardés par une adhésion continue à l'Accord Général de 1992.

Fin de la déclaration proposée d'IDSF à WDDSC

 

 



21/08/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour