Danser la Vie

Danser la Vie

● La Pologne sur la piste

La Pologne sur la piste
par Léon MAXIMILIEN
Danse Sportive Magazine n° 3 (01/01/1984)

 

II n'est pas facile de brosser en quelques lignes un tableau de la danse de salon en Pologne ; il faut parler de son histoire qui remonte à 1920, à Lwow, ville de la Pologne orientale avant la dernière guerre, actuellement Russe, où est né notre premier professeur de danse, membre actuel de l'Académie de Danse d'Angleterre : Marian WIECZYSTY.

En 1929, il ouvrit la première école de danse de salon en Pologne ; en 1935, il créa un syndicat des professeurs de danse. La deuxième guerre mondiale interrompit son travail. Entre 1939 et 1945, les écoles restèrent ouvertes avec l'autorisation des chefs allemands de chaque voivodie (département polonais) qui voulaient maintenir des distractions sous formes de dancings.

La danse artistique concernant les professionnels disparut pendant ces années-là; il n'y eut plus de formation de couples, ni de concours. Les syndicats de professeurs de danse s'occupèrent uniquement des problèmes ayant trait à l'organisation de leur métier et s'intéressèrent très peu à la vie artistique; ces lacunes s'expliquent par leur conservatisme et leur mercantilisme. A l'inverse, les pays limitrophes purent conserver leur organisation et envoyer des participants aux concours, ce qui permit de maintenir un niveau élevé chez ces danseurs.

La situation changea après la guerre. La période 1945-1970 fut marqué par la personnalité de Marian WIECZYSTY. En 1945, après beaucoup de difficultés et avec l'aide du syndicat des écrivains polonais, il ouvre à Cracovie, l'ancienne capitale de la Pologne, à la Maison des Jeunes et de la Culture, un club de danse artistique et crée une Fédération de danse. Aux anciens professeurs, il imposa sa personnalité, ses idées, sur les méthodes d'enseignement; Il recommença à organiser dans le pays la vie artistique de cette discipline qui existe toujours actuellement. En 1948, des couples polonais participent au Championnat d'Europe à Karlovyevary en Tchécoslovaquie.

Marian WIECZYSTY organisa de nombreux concours et manifestations de danse à Cracovie et dans le reste de la Pologne et mit au point l'organisation du premier championnat national.

En 1956, avec l'aide de la ville de Cracovie, il réorganise encore le travail des professeurs de danse et des danseurs amateurs, il rénove la Fédération Nationale des clubs de danse et des danseurs. A cette époque, 1956, la Pologne accusait encore un certain retard, trente ans environ, par rapport aux autres pays. Voulant rattraper ce retard, il créa un bulletin des professeurs de danse, organisa l'enseignement sous formes de séminaires, et en 1962, prit contact avec la Fédération Internationale de Danse de société. En 1964, La Fédération polonaise mit en place quatorze sections dans les quatorze voïvodies du pays, obtint du Ministère de la Culture et des Sports d'organiser l'enseignement des professeurs et d'inclure la danse (danse folklorique ou danse de salon, au choix) dans les enseignements obligatoires à l'école, à partir de six ans, dans la discipline gymnastique.

Petit à petit, le niveau s'éleva ; des contacts furent pris avec les pays occidentaux, mais il restait un problème de taille : du fait des difficultés économiques et du manque de devises, les couples polonais étaient obligés d'attendre la prise en charge matérielle du voyage et du séjour par le pays étranger, alors que les danseurs étrangers venant en Pologne avaient toutes facilités pour circuler. Ces problèmes handicapèrent beaucoup la Pologne pour sa participation aux concours internationaux. Les concours internationaux se déroulant en Pologne se font sans contribution personnelle de la part des participants (Polonais et Etrangers).

En 1973, crise dans la danse de salon, il n'y eut aucun concours international en Pologne, par manque de participants étrangers (il fallait au minimum cinq pays différents).

La situation changea radicalement en 1974, grâce au renouvellement de la Fédération. Le siège de la Fédération fut transféré à Varsovie. L'enseignement se modernisa, avec la collaboration d'autres pays, en ce qui concerne les professeurs et les juges; introduction du skating system. La Fédération organisa beaucoup de concours nationaux et internationaux. Les danseurs voyagèrent dans les pays limitrophes. En 1976, le couple Andrzej et Janina JAKUBOWS participe au Championnat du Monde à Londres.

Entre 1958 et 1980, d'autres couples plus ou moins connus ont représenté la Pologne dans de nombreux pays du monde. Aujourd'hui, les anciens champions sont devenus professeurs; on peut citer : Witold MALINOWSKI, Mikolaj KORZUN, Henryk DZIEZBICKI, Jozef SUCHOWIAK, Stanislaw JAWOR, Andrzej KNOPCZYK, Jerzy HELLE. Les principaux clubs de danse sont : le club des étudiants en Polytchnique à Varsovie, les clubs de Wroclaw, Krakow et Lodz, le club des étudiants en agronomie de Poznan. Quelques mots de l'organisation du travail dans les écoles : les cours sont faits comme en France, il y a cependant plus de cours collectifs. Au bout de trois mois de leçons, le professeur choisit les meilleurs couples qu'il présente sur des concours de danse. Les couples sont d'abord en classe E (débutants), avec danse folklorique polonaise mise au point spécialement pour le concours. Le couple en progressant passe au niveau D, puis C, puis B, puis A, enfin A+S, après examens qualificatifs devant les juges.

Les concours avec participants étrangers concernent les catégories A, B et A+S. Ils sont la plupart du temps organisés à Varsovie, puis à Sopot. Cette dernière ville permit aux couples français d'y figurer il y a .dix ans environ. Le plus grand concours est organisé tous les ans à Poznan, au début Juin. Puis vient le concours de Cracovie et celui de Katowice lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Tous ces concours ont pour base l'échange ou les invitations. Le Championnat de Pologne est également organisé tous les ans. De nombreux galas de danse sont organisés toute l'année; les concours ont une grande audience, et ont lieu dans de grandes salles pour plusieurs milliers de personnes. C'est dire tout le succès de la danse de salon en Pologne.

 

 



21/08/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour