Danser la Vie

Danser la Vie

● Salsa Cubaine ou Salsa Portoricaine ?

Salsa Cubaine ou Salsa Portoricaine ?
par David
Temp'O Danse (03-02-2012)


Souvent lorsque des personnes veulent commencer à danser la salsa ils se demandent laquelle choisir entre les deux principaux styles, c'est à dire salsa cubaine ou salsa portoricaine.
La question la plus posée est laquelle est la plus facile.
Il n'y a pas de réponse très tranchée. Pour simplifier on peut dire que la salsa cubaine est plus festive, plus dynamique alors que la salsa portoricaine est plus sensuelle et peut être dansée plus lentement.

Pour développer et préciser un peu nous allons dresser un rapide portrait de chacune d'elle.

La salsa cubaine.
Elle se danse avec des mouvements tournants qui s'inscrivent dans une spirale générale, celà peut paraître un peu compliqué mais celà revient à dire que les mouvements sont fluides et ne respectent aucune direction, on peut danser dans tous les sens (mais pas n'importe comment non plus). Elle ne se prête pas à l'arrêt du mouvement et s'inscrit donc dans une continuité du début à la fin de la danse. Le vocabulaire est espagnol.
On peut dire qu'elle a une sensibilité à la fois africaine et espagnole, ce qui en fait une danse très ancrée dans le sol, mais légère à la fois.
Elle se danse en couple, seul (salsa suelta..), ou dans ce que l'on appelle une Rueda (une ronde).

Dans le cours de salsa cubaine vous aurez l'occasion de toucher aux trois pratiques cubaines :
La suelta pour l'échauffement
Le couple pour la partie principale du cours
La Rueda pour la détente et le dynamisme qu'elle apporte.

La salsa portoricaine.
Contrairement à la salsa cubaine elle se danse par rapport à une ligne de danse. Normalement cette ligne ne varie pas (en fait dans la pratique des soirées dansantes elle varie , bien évidemment, sinon tout le monde danserait aligné!). Les mouvements sont fluides et le style se prête à l'arrêt (en tout cas pour l'homme), c'est à dire que les jambes peuvent s'arrêter de marquer la danse alors que les bras vont continuer à guider la partenaire. La grande influence est espagnole, ce qui donne un port du corps beaucoup plus vertical, et le vocabulaire est anglais. On y trouve ce que l'on appelle des shines (des moments ou chacun des deux partenaires danse sans contact, avec des jeux de jambes et de l'ensemble du corps, un petit moment de provocation en quelque sorte.
Les bras sont également beaucoup plus présents chez les femmes dans ce style.

Dans le cours de salsa portoricaine vous aborderez
Les shines pour l'échauffement
Le couple pour la partie principale du cours
Les jeux de bras et les arrêts pour le style.

En résumé, si vous cherchez quelque chose de très dynamique, festif allez vers la salsa cubaine ; si vous avez envie de jouer plus sur la douceur, la sensualité, le jeu allez vers la portoricaine.




21/08/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour