Danser la Vie

Danser la Vie

● Stefano Di Filippo quitte la FIDS

Stefano Di Filippo quitte la FIDS
par Stefano Di Filippo
www.dancesportinfo.net (22-12-2010)

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE STEFANO DI FILIPPO
www.dancesportinfo.net


Chers amis du monde de la danse,

J'ai choisi le moyen de communication le plus direct pour m'adresser à vous tous dans ce monde de la danse si vaste que nous partageons.
Comme tout le monde, par moment nous pouvons nous sentir découragés prêts à raccrocher, peut être parce que nous avons atteint un maximum, rencontré des problèmes entre partenaires, des problèmes financiers ou toute autre chose.
Mais peu importe comment, si vous le voulez vraiment vous pouvez trouver un moyen de contourner le problème, il y a de très nombreuses possibilités, réelles et qui marchent.
Mais je trouve inacceptable de subir des difficultés, avoir des problèmes suite aux choix et décisions d’une autre personne, qui n’est motivée que par la politique et le pouvoir et pas par la danse.
Je parle en particulier de l’interdiction de danser les plus importantes compétitions au monde qui se déroulent en Angleterre et qui sont le UK le British Open et l’International.
Pour les danseurs ces compétitions sont, et ont toujours été un moyen de bâtir sa carrière et mesurer sa réussite.
Récemment on a fait pression sur moi pour que je ne danse pas les compétitions anglaises. Au préalable quand nous avons été autorisés, par notre fédération, une seule petite fois Olga et moi à danser en Angleterre nous avons dû subir des conséquences financières !
Quand nous avons participé à la finale du dernier Albert Hall nous nous sommes sentis renaitre comme danseurs tant l’expérience nous a rendu heureux.
Entourés une nouvelle fois par les meilleurs couples et juges du monde après notre isolement forcé des 6 mois précédents, nous nous sommes senti tellement bien !
Après la compétition, quel contraste curieux entre les nombreux compliments et éloges des autres danseurs, des profs et des juges avec le silence et l’isolement de la part de notre fédération Italienne.
Je ne dis pas que les compétitions anglaises sont fantastiques et que les autres sont mauvaises, je dis simplement que nous avons ce « droit divin » en 2011 de décider nous même où et quand danser et que personne ne nous privera de ce droit.
Celui que je suis aujourd’hui est le résultat de mes expériences de ces dernières années dans les compétitions IDSF et anglaises à part égale et j’estime comme danseur que nous devons pouvoir participer aux deux sans nous soucier de la politique !
L’idée de cette lettre est de vous faire réfléchir sur votre position dans cette situation que nous vivons tous.
Je serais très malheureux dans le futur si d’autres danseurs devaient subir la même pression que j’ai dû endurer cette année, cette pression qui me conduit à prendre la décision de quitter la fédération Italienne et mon pays que j’aime tant.
C’est le cœur gros que je démissionne de la FIDS sans idée de retour tant que la liberté, l’ouverture d’esprit et l’équité ne seront pas de nouveau le quotidien de l’organisation de la danse en Italie.
Je ne fais pas cela juste pour moi, je crois en un système juste et ouvert pour tous dans tous les pays et pour toutes les fédérations !
Je suis un danseur qui croit fermement aux valeurs de l’Olympisme dans le sport, mais pas un sport sans démocratie.

Sincères salutations.

Stefano Di Filippo


PS. Mes remerciements par avance pour tous les sites internet et journaux qui ont souhaité publier ma lettre pour faire en sorte que le monde de la danse soit encore meilleur qu’il n’est... ...cela n’est plus possible... !!!

--------------




STEFANO DI FILIPPO - PRESS RELEASE
www.dancesportinfo.net


Dear friends of the Dancing World,

I chose to speak to all of you in this great world of dance that we share, by using the most direct means of communication. Like all of us, at times we can feel like "hanging our shoes up" and stopping dancing, because maybe we reach a plateau, or find problems in our partnership, cost, or some other problem.
However, if you really want you can always find a way around the problem, everything is possible, real and valid!
But I believe it is not acceptable or valid to be put into a difficulty or problem by the choices and decisions of someone else, which is motivated by politics and power and not about dance.
In particular I am talking about the ban on dancing the biggest competitions in the world which are run in England such as the U.K, BRITISH and INTERNATIONAL Championships . For dancers they are, and have always been, something to build for and gauge your success throughout your career.
Recently I have been pressured not to dance in U.K. Competitions, and when on one occasion Olga and I were allowed to dance in England from our Federation, we found we have to suffer financial consequences after dancing !!??!!
When we danced recently in the International final, we enjoyed the experience so much and felt rejuvenated again as a dancer . Being surrounded once more by all the worlds top competitors and judges after our enforced isolation over the previous six month, felt great!!!
What was curios was the many compliments and praise offered by the worlds dancers, teachers, and judges, which was in sharp contrast to the silence and isolation shown to us after, by our Italian federation. I am not saying that all U.K. Competitions are great and all overseas competitions are bad, I am simply saying individually, we have the god given right in the year 2011 to decide for ourselves where and when we dance, and no one should be able to take that personal right to choose away from us.
I am who I am today as a result of my experiences over the last years in both I.D.S.F. and U.K. Competitions, and I value both equally, and feel as a dancer we should be able to compete in both and not have to concern ourselves with politics ! This letter is open to all of you to think about your position in this situation as we all are at moment. I would feel very bad if in the future, if more of you are placed under the same pressure I have been over the last year, which has obligated me to take the decision which sees me leaving the Italian Federation, and the country I love so much.
It is with a heavy heart I find myself out of F.I.D.S. and i will not return back until my freedom and the general goodwill and fairness returns to the Italian dance system. This is not just about me, I believe in a fair open system which is for all of us, in every country and every federation!
I am a dancer who strongly believes in the rules of the Olympic sport system, but I don't understand at all, a sport without democracy .

Your Sincerely
Stefano Di Filippo


PS. My thanks goes to all the websites and papers that publish this in attempt to make our dance world a better place... ....enough is enough... !!!

 



21/08/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour